Accueil

DP CIBA : Consortium International en Biologie Avancée

L’objectif principal du Consortium CIBA, signé entre Agropolis International et l’Embrapa, est la réalisation de recherches en génétique végétale en vue de la création de variétés améliorées pour l’agriculture tropicale et méditerranéenne. Le CIBA vise à renforcer et pérenniser une stratégie de coopération scientifique et technique internationale, mettant en commun les moyen, capacités, connaissances et savoir-faire nécessaires pour étudier et exploiter la diversité des ressources génétiques végétales, et pour identifier les gènes et les caractères d’intérêt agronomiques essentiels, en particulier pour la tolérance aux stress hydriques et la résistance aux parasites.

Les objectifs

Dans le domaine de la génomique et génétique appliquées à l’amélioration des espèces végétales tropicales, subtropicales et méditerranéennes, le consortium CIBA a pour vocation de structurer les coopérations scientifiques entre deux réseaux de recherche et de formation : un réseau brésilien autour de l’Embrapa et un réseau franco‐européen autour d’Agropolis et d’offrir un ensemble de plateformes de recherche et de formation à la communauté internationale, en particulier aux chercheurs et étudiants des pays du Sud.Une conférence internationale sur la génétique des plantes pérennes a été ainsi organisée en 2012. CIBA

Les axes de recherche

Deux thématiques ont été choisies par les partenaires comme devant faire l’objet d’une attention privilégiée :

  • la tolérance à la sécheresse
  • la résistance aux maladies (champignons, virus, bactéries) et aux nématodes.

Ces thématiques constituent une base commune à plusieurs plantes cultivées en régions tropicales d’intérêt agronomique et économique (café, cacao, riz, coton, agrumes, eucalyptus, ...) en relation directe avec les enjeux mondiaux que représentent les problèmes de changement climatique (adapatation des plantes aux zones arides et semi-arides dans les tropiques) et la necessaire protection de l’environnement (intensification écologique, diminution de l’utilisation des pesticides). Elles vont permettre d’optimiser le «pipeline» d’innovation par la création et l´utilisation de nouvelles connaissances, tout en s’ouvrant, au fil des étapes, à d’autres thématiques d’intérêt pouvant être incorporées au sein du Consortium dans un avenir proche.

Enjeux de développement

Les enjeux de développement liés au Consortium CIBA concernent à terme la création variétale en particulier pour la tolérance aux stress abiotiques (sécheresse, température) et aux stress biotiques (résistance aux maladies). Cet enjeu de développement que constitue l’amélioration variétale est directement dépendant des objectifs de recherche présentés ci-dessus, et s’intègre dans l’axe stratégique du Cirad : Contribuer à inventer une agriculture écologiquement intensive pour nourrir la planète.

Les partenaires et membres associés

En France : les membres d'Agropolis, en particulier, Cirad, IRD, Inra, université de Montpellier, SupAgro,
Au Brésil : Embrapa, universités (Esalq/Usp; Ufla; Uesc; Unicamp; ...) , organismes agronomiques de RetD ( Iapar, Iac, Ceplac, ...)
L’extension du Ciba á d’autres partenaires scientifiques d’Amérique latine et d’Afrique est prévue.

Cookies de suivi acceptés